Lo : Les scénarios de l'intime

Publié le par Gaël Chapo


"Bien plus qu'un ensemble de croquis, Lo nous donne à lire une intimité littéraire faite forme. Car comment ne pas voir dans son acharnement graphique une prose autobiographique, une écriture dont les mots s'organisent et donnent à voir comme autant de scènes, d'images synthétiques d'où émane les mots de constats acerbes, voir cyniques, sur son propre rapport au monde.

Les scènes sont multiples, et parfois semblent prendre des directions stylistiques différentes. Pourtant nous y retrouvons constamment un dénominateur commun: le corps.

Se démarquant sur un fond abstrait, ou intégré à l'intérieur de décors suggérés, il semble ne pouvoir s' écarter de son autonomie, de son isolement. Comme un mal de dialogue, il révèle

l' impossible union des éléments figurés. Le corps représenté est seul, et même les multiples tentatives de débordement par une érotique de l'entrelac, du foisennement graphique, ne savent éviter sa circonscription quasi constante.

S' il nous fallait retenir une seule chose de cet ensemble de dessins, nous y retiendrons volontiers la beauté d'une expression inachevée, en devenir. Elan fugace, intempestif, pour la mise en forme d' émotions déchirantes, oscillant entre l'angoisse d'une solitude inévitable et le souhait d'un bonheur intime, voir érotique."

 

Vincent Ciciliato

Publié dans Lo

Commenter cet article